Le pouvoir des Fleurs

LE BOUQUET DE LA MARIEE :

Votre robe est choisie, il faut à présent s ‘occuper de l’accessoire
incontournable de la mariée : LE BOUQUET ! Il y en a pour tous les goûts, de toutes les couleurs et de toutes les formes. Il a pour but de vous mettre en valeur tout en complétant à merveille votre tenue et il ne doit pas être élaboré sur un coup de tête mais avec le plus grand soin.

beautiful-1835116_960_720.jpg

SON HISTOIRE

La pratique du bouquet de la mariée en France remonte au Moyen-Age, à l’époque des guerres saintes ; les Croisés auraient rapporté de leurs voyages cette tradition ; En ce temps-là, le bouquet se composait de fleurs d’oranger qui représentaient la pureté de la mariée.

A la fin du XIXème siècle on déposait le bouquet sur un coussin de velours , recouvert d’une cloche en verre; cela permettait de conserver le bouquet de la mariée tout au long de la vie de couple au sein du foyer.

D’après les coutumes les plus anciennes, c’est au futur marié de se charger du bouquet, mais aujourd’hui la mariée préfère s’occuper elle-même du choix pour la realisation d’une pièce unique et parfaite !

SA CONFECTION, SA FORME :

Rond, cache-main, gerbe, cascade, ce bouquet vous allez devoir le porter un certain temps ...Evitez le bouquet trop lourd, trop encombrant ou trop épineux !

Si vous êtes de petite taille, n’optez pas pour un bouquet trop gros ou en cascade (sous peine de voir votre silhouette “tassée”) ;à l’inverse si vous êtes très grande, vous pouvez choisir un bouquet plus imposant.

bouquet-2563485_960_720.jpg

SES COULEURS :

Votre bouquet doit s’accorder avec votre robe, votre coiffure, le theme de votre mariage et ....le futur marié !
Après, tout est une question de gout et d’envie : robe blanche/ bouquet blanc, pourquoi pas ?

Bouquet resplendissant de couleurs ? Les demoiselles d’honneur porteront un petit bouquet assorti au vôtre ; les messieurs ne seront pas en reste : une fleur similaire à la boutonnière du fiancé, des témoins et des pères des mariés, au revers gauche des vestons , et la même chose au corsage des mères des futurs époux.

Choisissez, si possible, des fleurs de saison, celles que vous aimez tout particulièrement .
Voici un petit florilège :

  • Automne : aster, dahlia, rose, cyclamen, marguerite d’automne.
  • Hiver : pensée, crocus, jasmin d’hiver, mimosa d’hiver, camellia, amaryllis, anémone....
  • Printemps : freesia, tulipe, rose, jacinthe, primevère, iris, lilas, forsythia...
  • Eté: lys, rose, soleil, pois de senteur, bleuet, lavande, pivoine, gerbera...

Chaque fleur a une signification particulière; certaines sont à éviter absolument, telles la rose jaune, symbole d’infidélité , le glaïeul, symbole d’indifférence, le narcisse symbole de froideur ou le camélia blanc : amour dédaigné !!!!

Enfin, à chaque année sa tendance.....En 2018 le violet et ..le noir étaient à l’honneur, en 2019 les fleurs qui seront reines dans les mariages seront : le delphinium, le muflier, le dahlia .

(N’oubliez pas que vous n’êtes pas tenue de faire un bouquet de fleurs : vous pouvez opter pour un bouquet de pignes de pins, de guimauves, de bijoux, de papier.....)

groom-505683_960_720.jpg

SON LANCER :

La tradition est apparue au temps des Croisades, le bouquet était lance vers le ciel, en direction de Dieu; la femme qui le rattrapait était désignée par la Grâce Divine comme la prochaine mariée .

Au XVème siècle, les hommes invités au mariage couraient après la mariée pour récupérer le bouquet !

Aujourd’hui, la mariée le lance à la sortie de la Mairie ou de l’Eglise, ou en début de soirée, à l’ouverture du bal.
Dos aux invités, elle le jette en arrière pour que l’une des célibataires présentes l’attrape; celle-ci sera, selon la coutume, la prochaine à se marier..
De nos jours il existe plusieurs alternatives au lancer de bouquet traditionnel.
Votre Wedding planner peut vous aider à organiser les différents jeux suivants :

Le ruban le plus court

La première alternative au lancer de bouquet consiste donc à attacher solidement autour du bouquet un ruban d’une certaine longueur puis à coincer dans la base du bouquet d’autres rubans plus longs que le premier. Ils ne doivent pas forcément être de longueurs égales mais simplement plus longs que celui qui est noué. Il faut ensuite enrouler tous ces rubans autour de la base du bouquet, dans le même sens.
Chaque participante va choisir un bout de ruban et se placer en cercle autour de la mariée. La mariée brandit le bouquet assez haut et les participantes tournent dans le sens contraire de l’enroulement des rubans afin de les dérouler. Petit à petit les rubans complètement déroulés vont tomber et il ne restera plus que le plus long, celui noué à la base et donc celui de la gagnante.

Couper les rubans

Ce jeu est un peu différent du premier mais se joue là encore avec des rubans. Il faut cette fois nouer autour du bouquet plusieurs rubans de la même taille.
Chaque participante va choisir son ruban et pourra se placer où elle le souhaite, en cercle autour de la mariée, en n’hésitant pas à mélanger son ruban avec les autres. Elle le fera passer au dessus, au dessous, de sorte à ce que la mariée ne puisse pas deviner à qui appartient le ruban – pas de triche.
Petit à petit la mariée va choisir un ruban et le couper, les participantes dont le ruban aura été séparé de la base du bouquet se retireront et c’est la dernière encore reliée au bouquet qui le gagnera.